• Inès et Dimitri Chardin - Ostéopathe Sud Essonne

Préparer et réussir son Allaitement

Mis à jour : juil. 24

De nos jours, beaucoup de mères souhaiteraient se lancer dans l’aventure lactée, mais faute d’aide ou par manque d’informations, doivent y renoncer.

C’est pourquoi bien se renseigner et s’entourer de professionnels formés, avant l’accouchement et tout au long de votre allaitement, est important.




Voici donc quelques conseils et astuces pour vous aider au mieux lors de votre allaitement.



Une installation optimale est la clef de la réussite :


Il existe de nombreuses positions pour allaiter. Trouvez celle dans laquelle vous et votre bébé êtes à l’aise.



Quelques astuces pour bien vous positionner :

  • Son ventre est contre le votre

  • Soutenez son cou et ses épaules (évitez de mettre une pression à l’arrière de la tête car il réagira surement en s’écartant du sein)

  • Bébé est à hauteur du mamelon, face au sein (il ne doit pas avoir à tourner sa tête)

  • Son oreille, son épaule et sa hanche doivent être alignés

  • Son nez est dégagé mais contre votre mamelon et son menton contre votre sein

  • Vos épaules doivent être relâchées, portez votre bébé au sein plutôt que l’inverse.


Lorsque votre enfant est au sein :

  • Il ouvre grand la bouche et englobe une grande partie de l’aréole et pas uniquement votre mamelon

  • Ses lèvres sont retroussées vers l’extérieur

  • Sa bouche est « étanche » (l'air et le lait ne doivent pas passer)



Comment bien débuter l'allaitement ?



1. Le peau à peau :


Immédiatement après la naissance, votre enfant devrait être laissé en peau à peau avec vous et avoir accès au sein (au moins durant ses 2 premières heures de vie) :

  • Le contact permettra de déclencher votre lactation et stimulera le réflexe de succion chez votre enfant (il cherchera le sein de lui-même).

  • La première heure suivant la naissance, les bébés sont souvent plus éveillés et intéressés pour boire.


Si votre enfant n’a pas la possibilité de téter durant ces premières heures (pour des raisons médicales), pas de panique ! Votre conjoint (ou la personne vous accompagnant) peut réaliser ce peau à peau.



2. Quand proposez le sein à votre enfant ?


Dès qu'il manifeste des signes de faim.


Ces signaux apparaissent avant qu’il ne se mette à pleurer :

  • Il fait des mouvements avec sa bouche, tourne sa tête, s’étire, émet des bruits, mets ses mains à la bouche.

  • Un bébé qui a pleuré longtemps, avant qu’on lui propose de téter, peut ensuite refuser de prendre le sein même s’il a faim.

  • Donner les tétées à heures fixes n’aidera pas l’allaitement à démarrer, mettez simplement votre enfant au sein dès qu’il manifeste des signes d’éveil.

Un bébé qui tète fréquemment, au début, c’est normal. Plus il tète, plus votre corps produira du lait (c’est le principe de l’offre et la demande).


Les tétées de nuit sont importantes pour établir et maintenir votre production, le lait est également plus gras que la journée.

Il n’est normalement pas nécessaire de le réveiller la nuit pour qu’il tète, s’il a faim il saura vous réveiller.



3. Combien de temps ?


  • Un bébé qui tète de manière optimale ne restera pas des heures à chaque tétée. Si c’est le cas, il y a surement des petits ajustements à faire (Article : astuces pour surmonter les difficultés).

  • Surtout éviter la méthode de 15/15 minutes chaque sein : lorsque votre bébé tète, laissez le finir et lâcher de lui-même le sein avant de proposer l’autre s’il en manifeste l’envie (Il est en plein apprentissage de la succion, il faut donc la perturber le moins possible).




L'astuce anti-coliques :

Une fois votre montée de lait arrivée, il est mieux de donner le même sein sur 2 heures puis, une fois ce laps de temps passé, donner l’autre sein.


En effet, la composition du lait varie : le lait dit sucré en premier puis le lait « gras ». Si votre bébé ne prend que le lait du début de tétée, il se peut qu’il présente des gènes digestives car celui-ci est moins digeste.


Lire l'article sur les coliques



Les poussées de croissances :

Votre bébé connaîtra ce qu’on appelle des poussées de croissance au cours de sa 1ère année :

  • Elles apparaissent à 3/6/9/12 jours, semaines et mois.

  • Votre enfant boira plus souvent pour réajuster votre lactation à ses besoins.


Les 4 à 6 premières semaines sont une période d’apprentissage pour vous et votre enfant. Vous allez devenir de plus en plus à l’aise et votre corps va s’habituer.


Contacter votre ostéopathe





Inès et Dimitri Chardin

Ostéopathe à Saint Pierre du Perray, proche de Tigery

Essonne - 91




Images issues du site : https://www.lllfrance.org/1417-positions-d-allaitement


#allaitement maternel, #allaitement, #ostéopathie et allaitement, # ostéopathe allaitement, #grossesse, #femme enceinte, #bébé, #ostéopathe pour femme enceinte, #accouchement, #ostéopathe st pierre du perray, #ostéopathe saint germain les corbeil, # ostéopathe tigery, #ostéopathe pour bébé, #nourrisson, #ostéopathe lieusaint, #préparer son allaitement, #poussée de croissance

© 2023 by Inès et Dimitri Chardin - Ostéopathe à Saint Pierre du Perray, proche de Tigery, Saint Germain les Corbeil, Saintry sur Seine, Soisy sur Seine, Morsang sur Seine, Etiolles, Savigny le Temple, Cesson, Seine Port, Combs la ville, Corbeil essonne, Nandy, Lieusaint ...