• Inès et Dimitri Chardin

Les difficultés fréquemment rencontrées - Comment les surmonter :

Mis à jour : mai 10

Douleurs ou crevasses :

  • En prévention : En fin de tétée, faites sortir quelques gouttes de lait à étaler sur vos mamelons et laisser sécher à l’air libre (il possède des propriétés lubrifiantes et anti-infectieuses). Mettre des coquillages d’allaitement (le froid apaisera). La lanoline peut également aider.

  • Faites-vous aider par un professionnel formé à l’allaitement (consultante en lactation, sage-femme, ostéopathe …) pour revoir votre positionnement lors des tétées. Evitez de « retirer » votre bébé du sein, de nombreuses fois, pour corriger sa prise. Il vaut mieux l’ajuster pendant qu’il tète, cela génèrera moins de frustration.

  • Faites vérifier son frein de langue : s’il est trop court, il empêche l’avancée correcte de la langue et une succion efficace.


Baisse de lactation ou montée de lait qui tarde :

Si des compléments de lait artificiel doivent être donnés, privilégiez l’utilisation de dispositif d’aide à la lactation (DAL). Cela permettra à votre enfant de continuer à stimuler votre lactation car il tétera en même temps.



Utilisation d’une tétine : il existe une controverse sur l’existence d’une confusion sein/tétine. Les risques :

  • Votre enfant ne tète pas autant qu’il « devrait », votre sein et donc votre lactation ne s’adapte pas à ses besoins.

  • La succion d’une tétine n’est pas la même que celle au sein, il se peut qu’ensuite il tète en « mordant » et donc entraine des douleurs ou une baisse de lactation.

Faites ce qui VOUS semble être le mieux dans votre situation, le tout est de faire ses choix en connaissant les risques.


Un bébé qui ne prend pas le sein de manière optimal, a plus de difficulté à obtenir du lait :

  • Revoyez votre position et celle de votre enfant

  • Faites vérifier son frein de langue : certains sont plus subtils à ressentir, il faut donc le faire vérifier par un professionnel qualifié.

Réflexe d’Ejection Fort :

C’est un jet de lait arrivant vite et fort, présent chez certaines mamans et pouvant gêner votre bébé lors des tétées.

Quelques conseils pour le diminuer :

  • Diminuer les aliments galactogènes/galactologues

  • « Videz » manuellement le premier jet dans un lange puis donner le sein à votre enfant

  • Favorisez les positions où bébé est sur vous afin que le jet arrive moins vite

Attention aux coquillages ou coquilles d’allaitement car cela peut trop stimuler votre lactation.

Engorgement :

Cela peut arriver lorsque votre bébé tétera moins qu’à son habitude, votre poitrine sera alors très dure et pourra vous provoquer des douleurs.

Pour le diminuer :

  • Faire téter bébé si c’est possible

  • Mettre du chaud (douche chaude, serviette chaude, patch spéciaux) avant de masser pour faire sortir le lait. Il est plus efficace de la faire à l’aide d’un tire-lait.

Pour soulager la douleur, vous pouvez utiliser du froid en dehors des tétées.




Mastite :

Elle réunit souvent douleur, rougeur, chaleur. Un avis médical est souvent nécessaire afin d’éviter les complications.

Vous pouvez en plus de l’avis de votre médecin :

  • Faire téter un maximum bébé avec le nez en direction de la rougeur

  • Vous pouvez aussi favoriser les tétées en position dite de la louve

  • Masser la zone avec votre lait puis effectuer un massage de tout le sein de la rougeur vers le mamelon afin d’aider au drainage

Le froid peut également soulager la douleur.

Prise de médicaments :

Si vous devez y avoir recours, renseignez vous auprès de votre médecin formé à l’allaitement ainsi que sur le site du CRAT. Ce site répertorie de nombreux médicaments et vous informe sur leurs compatibilités avec la grossesse et l’allaitement.




Vous recevrez surement des messages confus ou contradictoires sur l’allaitement, il est important dans ces cas d’écouter votre instinct maternel, personne ne connait mieux votre bébé que vous !

Pour plus d’infos :



#allaitement maternel, #allaitement, #ostéopathie et allaitement, # ostéopathe allaitement, #grossesse, #femme enceinte, #bébé, #ostéopathe pour femme enceinte, #ostéopathe pour bébé, #poussée de croissance, #frein, #crevasse, #mastite, #engorgement, #tétine, #allaitement douleur

© 2023 by Inès et Dimitri Chardin - Ostéopathe à Saint Pierre du Perray, proche de Tigery, Saint Germain les Corbeil, Saintry sur Seine, Soisy sur Seine, Morsang sur Seine, Etiolles, Savigny le Temple, Cesson, Seine Port, Combs la ville, Corbeil essonne, Nandy, Lieusaint ...