• Inès et Dimitri Chardin - Ostéopathe Essonne 91

Comment soulager les symptômes de l’Endométriose avec l’Ostéopathie ?

Mis à jour : juil. 24

Cette maladie est la pathologie gynécologique la plus fréquente, elle touche 1 femme sur 10 en âge de procréer et même si on en entend de plus en plus parler dans les médias, elle reste assez mal connue et trop tardivement diagnostiquée.




Qu’est-ce que l'endométriose ?


Selon la période de votre cycle menstruel, le tissu (endomètre) qui compose votre utérus se modifie :

  • Avant l’ovulation : l’endomètre s’épaissit pour pouvoir accueillir l’ovule si elle est fécondée.

  • Après l’ovulation : s’il n’y a pas eu fécondation, une partie de l’endomètre épaissi va être « évacué » ce qui va générer des saignements, ce sont vos règles.

Dans le cas de l’endométriose, certaines cellules composant cet endomètre vont se développer et migrer en dehors de l’utérus (au niveau des ovaires, trompes, vessie, intestins, reins …). Cela va créer un phénomène inflammatoire ainsi que des adhérences ou des kystes sur les organes touchés à l’origine des douleurs.



Quels sont les symptômes ?


Les symptômes de l’endométriose ne se manifestent pas toujours et varient considérablement d’une femme à l’autre. Les douleurs peuvent se manifester pendant les règles mais aussi en dehors comme lors de l’ovulation.

Le plus souvent, elles sont invalidantes et ne cèdent pas à la prise d’antalgique simple (paracétamol). Chez certaines, les douleurs seront telles qu’elles provoqueront des pertes de connaissance et/ou des vomissements.


L’intensité de ces symptômes n’est pas révélatrice de la gravité des lésions.



Parmi les symptômes les plus fréquents, il y a :

  • Douleur abdominale, en bas du ventre ou au niveau du dos.

  • Irradiation dans les jambes.

  • Douleur pendant les rapports sexuels.

  • Douleurs pendant la défécation ou émission difficile des urines.

  • Pertes de sang brunâtre .

  • Des règles abondantes (parfois avec des caillots).

  • Sang dans les urines ou les selles.




Qu’elles sont les causes ?



Aujourd’hui, aucune cause n’a réellement été prouvée, il est cependant reconnu que son origine est multifactorielle et qu’il existe de nombreux facteurs pouvant favoriser son apparition :

  • Antécédents génétiques dans la famille

  • Facteurs environnementaux, immunitaires ou inflammatoires

  • Implantation des trompes utérines par reflux

  • Malformation congénitale (col utérin rétrécit)

  • Chirurgie gynécologique ou abdominale


Si ces symptômes vous sont familiers, il est important d’en parler à votre gynécologue ou votre médecin. Ils pourront vous orienter au mieux pour en effectuer le diagnostic :

  • Echographie pelvienne, IRM, examen radiologique (hystérographie, hystérosalpingographie).

  • Il est également possible d’avoir recourt à une cœlioscopie (technique chirurgicale de diagnostic et curative).



Quels traitements médicaux ?



Il n’existe pas de traitement définitif de l’endométriose.

Les solutions proposées à l’heure actuel permettent simplement d’endiguer l’évolution de cette maladie durant plusieurs mois ou années :

  • Hormonal : le but est d’arrêter les menstruations par la prise d’une pilule en continu ou la mise en place d’un stérilet

  • Médicamenteux : anti-inflammatoires, antalgiques

  • Ménopause artificielle : par l’injection d’hormones

  • Chirurgie (utilisée en dernier recourt).


Les femmes souffrant d’endométriose sont généralement suivies à vie, pour surveiller son évolution. Cependant, elle diminue et disparait généralement après la ménopause. Les grossesses peuvent également soulager les symptômes.



L’Ostéopathie pour les soulager ?



Le but de l’ostéopathie est de ramener de la mobilité au niveau des tissus et des articulations. Dans l’endométriose, les inflammations multiples créent des adhérences, les tissus perdent en mobilité et les douleurs peuvent s’aggraver ou apparaitre. L’ostéopathie n’enlèvera pas les adhérences déjà présentes mais pourra par des techniques douces améliorer la cinétique des zones symptomatiques.


Chaque traitement sera adapté en fonction des symptômes et de l’historique de la patiente.

Les séances apportent généralement une sensation de bien-être et de soulagement parfois immédiat. Cela est dû à la détente des muscles et à la libération d’hormone comme l’endorphine.


Cliquez pour en savoir plus sur nos formations



Même si une séance peut déjà soulager une partie des symptômes, en fonction de l’intensité de l’endométriose plusieurs séances seront certainement nécessaires.


Evitez de prendre rendez-vous juste après vos règles, les multiples inflammations rendront le traitement ostéopathique moins aisé. Il vous sera plus bénéfique de faire cette séance lorsque vous êtes au milieu de votre cycle.


L’ostéopathe n’est pas en mesure de diagnostiquer une éventuelle endométriose, il est donc nécessaire d’avoir un suivi médical associé.



Quelles autres solutions ?



D’autres médecines alternatives peuvent apporter un soulagement et du bien-être aux patientes, comme la mésothérapie, l’acupuncture ou encore l’hypnothérapie.






En plus de celles-ci, il peut être bénéfique d’avoir une « bonne » hygiène de vie :

  • Activité physique : piscine, yoga, stretching, méditation. Cela permettra de maintenir une souplesse et mobilité correcte du corps. L’important est de trouver ce qui vous convient le mieux.

  • Nutrition : même si cela ne soigne pas la maladie elle constitue un complément primordial pour diminuer les inflammations.









Pour plus d’informations :

- L’association française de lutte contre l’endométriose : http://www.endofrance.org/la-maladie-endometriose/qu-est-ce-que-l-endometriose/

- Ensemble contre l’endométriose : http://www.ensemblecontrelendometriose.fr/

- Groupe Hospitalier Paris St Joseph : https://www.hpsj.fr/

- Endomind : https://www.endomind.org/endometriose/






Inès et Dimitri Chardin

Ostéopathe à St Germain les Corbeil, proche de Lieusaint

Essonne - 91


#ostéopathie, #ostéopathe, #endométriose, #endométriose et ostéopathie, #douleur pelvienne, #douleur, #dyspareunie, # ostéopathe et endométriose, #ostéopathe st pierre du perray, #ostéopathe tigery, #ostéopathe sénart, #inflammation et ostéopathie

© 2023 by Inès et Dimitri Chardin - Ostéopathe à Saint Pierre du Perray, proche de Tigery, Saint Germain les Corbeil, Saintry sur Seine, Soisy sur Seine, Morsang sur Seine, Etiolles, Savigny le Temple, Cesson, Seine Port, Combs la ville, Corbeil essonne, Nandy, Lieusaint ...