• Inès et Dimitri Chardin - Ostéopathe Essonne 91

Comment assouplir un frein de langue restrictif ?

Dernière mise à jour : il y a 5 jours

Apprendre que son bébé a un ou des freins restrictifs est toujours un moment un peu compliqué pour les parents. Choisir de faire couper ou non le ou les freins buccaux de son bébé peut être une décision difficile à prendre lorsqu'on est parent.

Pour certains bébés, les exercices et massages associés aux séances d'ostéopathie peuvent régler bon nombre de problèmes.





Que vous choisissiez ou non de faire couper son frein de langue, lèvre ou joue, vous trouverez ici tous les exercices et massages à effectuer à la maison.



Mon bébé a un frein de langue restrictif,

pourquoi faire ces exercices ?


Lorsque qu'un frein est court ou restrictif, c'est comme s'il y avait un noeud trop serré qui empêche la langue (la lèvre ou la joue) de bouger correctement.


Les exercices ont plusieurs buts :

  • Assouplir toute la région autour du frein, mais aussi rendre ce frein plus souple. Une meilleure mobilité buccale (même si elle n'est pas parfaite) pourra diminuer les symptômes et vous laisser le temps de faire votre choix.

  • Si vous choisissez la frénectomie : l'assouplissement facilitera l'intervention de l'ORL et aidera à une meilleure cicatrisation.



Quand et à quelle fréquence faire les massages et exercices, lorsqu'un frein de langue est court ?


Attention, ces exercices doivent être fait avec beaucoup de douceur et dans le jeu !

Votre bébé ne doit jamais pleurer ou être inconfortable (au risque de favoriser la survenue d'un refus).



  1. Avant la frénectomie : vous pouvez effectuer les exercices 3 fois par jour.

  2. Après la frénectomie : ils doivent être faits pendant 4 à 6 semaines toutes les 3/4 heures. Si vous souhaitez une bonne cicatrisation il est impératif d'être assidue.



Les massages du visage et du cou :


Les bébés qui ont des freins restrictifs, peuvent avoir une hypersensibilité au niveau de certaines zones du visage et du corps. Il est important de commencer par ces massages et d'attendre que votre bébé les acceptent, avant de passer aux exercices dans sa bouche.





Vous pouvez également alterner entre des traits, des cercles et des demi-cercles :




Les massages intra-buccaux :


Commencez dans cet ordre :

  • Avant d'aller masser sous la langue, commencez par passer votre index le long des gencives (haut/bas, D/G).

  • Vous pouvez passer votre doigt sous la lèvre supérieure et la retrousser vers le nez.

  • Avec l'index massez en faisant des "vagues" ou cercles sous la langue et de chaque côté du frein.

  • Vous pouvez également masser l'intérieur des joues (comme sur la 2ème vidéo).





Exercices a réaliser en pré ou post-frénectomie :


L'élévation de la langue :

Au repos, la langue doit être collée au palais (A l'instant même, votre langue devrait être collée en haut, sur votre palais).

Cette élévation de la langue au palais est primordiale, elle peut se travailler quand votre bébé dort. Après la frénectomie, cet exercice sera indispensable (mais peut-être plus facile puisque le frein n’empêchera plus l'élévation de la langue).


Comment faire ?

  • Lorsque votre bébé dort, massez (en faisant des cercles) avec votre pouce sous le menton. Ce massage va permettre de fermer la bouche de votre enfant et aidera sa langue à aller se coller au palais.

  • Comme sur la vidéo, maintenez ouvert sa bouche jusqu'à ce que sa langue "retombe" puis massez de nouveau.



L'exercice de la vipère :

Avec un doigt ou deux, on fait un crochet et on fait un appui quelques secondes sur le plancher buccal (de chaque côté du frein).



Les exercices pour tout le corps :

La position ventrale diminue les tensions et aide la langue à monter au palais. Ce temps de jeu va également permettre de travailler la mobilité globale du corps de votre bébé.

Si vous n'interagissez pas avec votre enfant lorsqu'il est sur le ventre, il risque de ne pas apprécier longtemps cette position. Alors jouez avec lui !





Il n'est pas nécessaire de faire tous les exercices et massages d'un coup !

Allez y progressivement, et sur plusieurs jours. Il est important qu'ils soient fait dans le calme, n'hésitez pas à parler avec votre bébé ou même chanter !

Si vous êtes à l'aise, votre bébé le sera aussi.



Pour conclure, je ne peux que vous conseiller de vous faire accompagner et soutenir dans le suivi de votre enfant. Ces massages peuvent paraitre simples, mais il est important qu'un professionnel de santé formé vous montre et les fasse avec vous.

Une frénectomie n'est pas un acte anodin et pour éviter une intervention inutile, il est important de respecter le protocole pré et post frénectomie.


Une prise en charge pluridisciplinaire est essentielle pour obtenir de bons résultats : ostéopathe, kinésithérapeute, conseillère en lactation IBCLC, orthophoniste, etc. Entourez-vous au mieux.




Inès CHARDIN

Ostéopathe pour nourrisson, bébé et enfant

Essonne 91

St Pierre du Perray





Images prises sur le site : mamanlune.com