• Inès et Dimitri Chardin

Se préparer à l’accouchement – Comment gérer la douleur ?

Mis à jour : mai 11

L’accouchement, tout comme la grossesse peut être source d’angoisse pour un couple. Une bonne préparation physique et mentale permet de le vivre plus sereinement.




Les différentes méthodes de préparation :

Une préparation dite « classique » peut vous être proposée par votre maternité ou votre sage-femme libérale. Ce sont des cours en groupe qui peuvent être utiles, si c’est votre premier bébé, pour comprendre chaque étape de la naissance. L’idée, c’est de connaitre les grandes lignes d’un accouchement, pour pouvoir anticiper le jour J.

Il existe d’autres accompagnements possibles :

  • Acupuncture

  • Homéopathie

  • Hypnose

  • Sophrologie

  • Yoga prénatal

  • Chant prénatal

  • Méthode Bonapace

L’ostéopathie dans tout ça ?

La mobilité est primordiale dans un accouchement. L’ostéopathe s’assurera de la mobilité de votre bassin mais également du reste de votre corps (lombaires, diaphragme, côtes …). Le but étant que votre bébé puisse se placer le mieux possible et s’engager avec le moins de contraintes possibles.

Il est aussi important de vérifier toutes les autres structures de votre corps afin que vous puissiez :

  • Utiliser au mieux votre respiration

  • Bouger et vous mettre dans des positions qui soulageront vos contractions.



Gestion de la douleur :

Que vous souhaitiez un accouchement, avec péridurale ou non, il existe de nombreux outils pour apprendre à la gérer :

  • Mouvement : Bougez pendant le travail est primordial ! marchez, utilisez un ballon …

  • Respiration : Inspirez lentement par le nez et soufflez fort par la bouche. Plus vous bloquez votre respiration, plus les douleurs sont amplifiées

  • Visualisation : Imaginez votre bébé descendre dans votre bassin, votre thorax et votre ventre se gonfler et dégonfler au rythme de votre respiration

  • Accueillir les contractions : Se répéter ce mantra « les contractions sont mes amies, je les accueille, elles sont utiles »

  • Position : Cherchez celle qui vous soulage le plus, vous pouvez la modifier au fur et mesure de l’avancer du travail

  • Détente : Gérez les contractions les unes après les autres, sans anticiper la suivante

  • Chaud : Prendre un bain, une douche ou mettre une bouillotte au niveau du dos

  • Massage : Demander à la personne qui vous accompagne de masser les zones douloureuses.



La personne vous accompagnant peut vous aider en :

  • Vous massant

  • Vous berçant (debout ou allongé)

  • Vous parlant d’une voix douce, calme et vous rassurer en utilisant des phrases simples et courtes

  • Respirant avec vous et à votre rythme



Pour les femmes souhaitant vraiment un accouchement sans péridurale, ne vous laissez pas « influencer » par les personnes étant contre ou ne pensant cela pas réalisable. Préparez-vous bien, entourez-vous de personnes bienveillantes et gardez en tête vos motivations à accoucher sans péridurale.

Il est cependant important d’accepter qu’il puisse avoir des imprévus le jour J et que le plus important est un bébé et une maman en bonne santé.






Inès et Dimitri Chardin

Ostéopathe à Saint Pierre du Perray, proche de Tigery

Essonne - 91


#grossesse, #femme enceinte, #bébé, #ostéopathe pour femme enceinte, #accouchement, #ostéopathe st pierre du perray, #ostéopathe saint germain les corbeil, # ostéopathe tigery

#préparation à l'accouchement, #douleurs accouchement, #accouchement et ostéopathie, #ostéopathe accouchement, #contractions

© 2023 by Inès et Dimitri Chardin - Ostéopathe à Saint Pierre du Perray, proche de Tigery, Saint Germain les Corbeil, Saintry sur Seine, Soisy sur Seine, Morsang sur Seine, Etiolles, Savigny le Temple, Cesson, Seine Port, Combs la ville, Corbeil essonne, Nandy, Lieusaint ...