© 2023 by Name of Site. Proudly created with Wix.com

Nourrisson - Enfant

Nourrisson :

L’ostéopathie est d’une grande aide pour soulager les maux de bébé. Plusieurs signes peuvent vous amener à consulter un ostéopathe :

-       « Tête plate » : plagiocéphalie, brachycéphalie

-       Troubles du transit : reflux gastrique (RGO), colique, inconfort (ballonnement, gaz), constipation

-       Troubles du sommeil : agitation, difficulté d’endormissement, pleurs …

-       Torticolis : bébé garde sa tête tournée majoritairement du même côté

-       Difficultés lors de l’allaitement : succion, position …

-       Pleurs inexpliqués

-       Gênes dans sa motricité : se retourne que d’un seul côté …

-       Mauvais positionnements des pieds, hanches ou genoux

 

Même si votre bébé ne présente aucun des signes ci-dessus, il est préférable d’effectuer une séance dans les cas suivants :

-       Grossesse stressante, alitement, contractions précoces

-       Accouchement : travail long, cordon autour du cou ou d’un membre, pression sur votre ventre lors de l’extraction de bébé, forceps, spatules, ventouse, aspiration de liquide chez bébé

 

Attention, les consultations ostéopathiques ne se substituent pas à un suivi et un avis de votre pédiatre.

Enfant :

En dehors de tous motifs particuliers, un suivi une à deux fois par an est important afin que la croissance s’effectue dans les meilleures conditions possibles.

De nombreux éléments peuvent engendrer des déséquilibres : multiples chutes (même anodines), poids du cartable, sport asymétrique …

 

Les indications sont multiples :

-       Affections ORL

-       Asthme ou affections de la gorge et des voies respiratoires fréquentes

-       Scoliose, lordose ou cyphose (l’ostéopathie peut être préventive)

-       Troubles digestifs : constipation, ballonnement, diarrhée, brûlure d’estomac

-       Maux de tête

-       Succion du pouce ou tétine

-       Maladie d’Osgood-schlatter, Sever …

-       Stress

-       Trouble de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH)

-       Traitement orthodontique (appareillage fixe et/ou mobile)

-       Traitement ophtalmologique (lunettes de repos, amblyopie …)

-       Cicatrice d’opération (d’appendicite …)

-       Après le port d’un plâtre ou d’une attèle

 

Ces listes sont non-exhaustives, n’hésitez pas à nous contacter pour plus de renseignements.